Restaurant la quincaillerie - Montendre

La Quincaillerie à Montendre

Quelques jours en Charentes et c’est l’occasion de tester quelques tables…

Il y en a une dont je veux vous parler, c’est la Quincaillerie à Montendre.

D’abord  l’extérieur, on dirait …. une quincaillerie ! Mais un Monsieur Bricolage et autre Castorama, non, à l’ancienne, avec une vitrine bois et vitre sur 3 étages le premier étant en mezzanine avec une vue sur la salle du bas et la cuisine. Oui, on peut voir le « Chef » qui nous prépare nos plats ! c’est suffisamment rare pour le dire. Là il ne triche pas, c’est un vrai cuisinier pas un tambouilleur…

Puis la salle, une vieille quincaillerie totalement rénovée et aménagée en restaurant, un goût sûr, une rénovation très « classe ». Un service plein d’attention mais pas trop présent. Et maintenant la cuisine…

montendre1Un menu unique à 24€ avec deux entrées au choix, deux plats et deux desserts que le « Chef » change chaque semaine.

 Un tuilé de pied de cochon au foie gras, crémeux de lentilles et œuf de caille poché. La texture de ce tuilé était un peu »ferme », un peu trop collée par la gélatine du pied de cochon mais l’ensemble était harmonieux tant dans les saveurs que dans le visuel.

  Opéra de saumon, avocat et pinces de homard aux agrumes. Harmonie des couleurs; des saveurs et des textures. Là, rien à dire, c’était excellent.

montendre2 montendre3

En plats : Quasi de veau rôti, légumes d’hiver liés au beurre d’escargot, jus de veau réglissé. Une tranche épaisse de quasi cuite « rosée à cœur » tendre et moelleuse. déposée sur un mélange de légumes d’hiver taillés grossièrement. une touche de persillade, suffisante pour relever cet étuvée mais pas trop pour ne pas couvrir le subtil goût de réglisse du jus de veau.

montendre4Pavé de merlu de ligne gratiné d’une croûte d’herbe, pommes de terre ratte et tartare de saint Jacques aux fruits de la passion, coulis de châtaigne. Là encore juste osmose des goûts et des textures… Le bémol, la peau du merlu pas assez croustillante sous sa croûte d’herbe, mais la cuisson du poisson !!! Le top !

Enfin, le dessert, j’ai testé l’entremets chocolat aux poires caramel, crème glacée caramel, sauce arabica. J’avoue que je suis un peu déçu, la glace n’est pas maison et l’entremets un peu « collé », les goûts sont agréables, mais pas aussi suaves que pour le reste du menu.

montendre5

En conclusion une excellente table, à essayer absolument, même si le dessert ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

Et pour les fêtes de fin d’année, La quincaillerie vous propose aussi des menus « d’exception » !

Enfin, c’est vous qui voyez !

Amitiés gourmandes

Partager la recette
La cuisine est un voyage. Les plats de notre enfance avec leurs parfums et leurs saveurs nous emportent dans le tourbillon de nos souvenirs. Un voyage à travers le monde avec des goûts, des textures, des associations venus d’ailleurs. Convaincu par ces raisonnements et après plus de 45 années passées derrière les fourneaux, j’ai créé « cuisine-passion.net » pour partager avec Vous, ma Passion pour la Cuisine et pour tout ce qui l’entoure, avec des idées, des recettes, des produits, des histoires… Amitiés Gourmandes
Posts créés : 692

Posts liés

Laissez un commentaire !

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Retour en haut